L’amélioration des services aux usager.es

Pour faire en sorte que les outils et nouveaux équipements bénéficient pleinement à toutes et tous, nous nous sommes attachés à un renforcement du support technique et de l’accompagnement des usager.es.

  • Au service de l’ensemble des personnels :
    • Renforcement des équipes techniques (+4 ETP) afin de leur permettre une meilleure réactivité (hotline téléphonique, intervention sur place, mise à disposition de matériel…).
    • Mise en place d’un accompagnement pour l’organisation de visio-conférences (présence d’un.e appariteur/rice au début de chaque visio-conférence).
  • Au service des étudiant.es et des activités d’enseignement :
    • Renforcement des moniteur/rices des GSN pour accueillir les étudiant.es dans de meilleures conditions.
    • Mise en place d’appariteur/rices pour intervenir rapidement dans les salles et amphithéâtre en cas de difficulté technique.

Retour à Bilan AGIR 2016-2020 : détail des actions

Permettre aux étudiant.es de s’impliquer dans la vie des campus

Différentes actions ont été entreprises pour améliorer le cadre d’études et rendre la vie étudiante sur les campus plus agréable et plus conviviale. Cela a notamment été rendu possible par un renforcement des services, (1 ETP dans le service de la vie étudiante et 1 ETP dans le service d’action artistique et culturelle) et un vrai travail collectif et transversal mené entre les services impliqués sur ces questions (Vie étudiante, DACDS, DIMMO, COM, SSU, SUAPS) et les élu.es étudiant.es

  • Création d’une newsletter étudiante mensuelle.
  • Création de l’évènement “Lyon 2 fait sa rentrée” avec des animations de loisirs, sportives et culturelles et refonte de la période d’intégration pour favoriser l’intégration des étudiant.es au début de leur année universitaire et des visites adaptées pour les PMR.
  • Création d’un espace de restauration hors sac pour les étudiant.es, nommé “l’antre deux”, sur le campus PDA.
  • Installation de “tiers lieux” sur les campus pour les activités inter-cours des étudiant.es (installé : PDA, bâtiment O ; en cours : BDR, Demeter/CIEF et Athena/Langues).
  • Rénovation de l’espace détente de la MDE (poufs, jeux, livres, abonnements, piano, babyfoot en accès libre).
  • Mise à disposition de pianos en accès libre sur les campus BDR et PDA.
  • Mise en place de boutiques éphémères pour la vente de sweat-shirt Lyon 2 et autres goodies.
  • Recrutement de 4 étudiant.es “ambassadeur/drices culturel.les” (équivalent 0,8 ETP) pour promouvoir les activités culturelles sur les campus.
  • Mise en place d’un Budget participatif étudiant (40 000€/an).
  • Mise en place d’un créneau banalisé pour tou.tes les étudiant.es sur PDA – le Créneau Free. Tous les événements à destination des étudiant.es sont programmés prioritairement le jeudi avec des activités en lien avec l’insertion professionnelle mais aussi grâce à la présence de diverses associations et des services de la vie étudiante et culturelle de l’établissement.
  • Mise en place des « Cafés de la MDE » sur des thématiques variées : environnementales, citoyennes, solidaires, bien-être et santé etc.
  • Développement des ateliers de pratiques culturelles.
  • Mise en place de master-class permettant des rencontres entre étudiant.es et artistes (Joao Pedro Rodrigues, James Ivory, Christian Schiaretti, etc.).
  • Mise à disposition de kits gratuits de prévention pour les associations étudiantes (éthylotests, bouchons d’oreille, préservatifs).
  • Mise en œuvre du dispositif engagement étudiant avec bonus qui a doublé en un an avec investissement des enseignant.es travaillant sur ces thématiques
  • Développement du sport (créneaux plus nombreux, gratuité des activités) et des équipements sportifs (grands terrains de sport, lancement du projet de maison des sports).

Retour à Bilan AGIR 2016-2020 : détail des actions

Accompagnement social et médical des étudiant.es

Depuis 2016, des actions fortes ont été menées pour renforcer les aides sociales et le suivi médical des étudiant.es, faisant de l’Université Lumière Lyon 2 l’une des universités qui offre le plus de services aux étudiant.es en situation de fragilité ou de précarité. 

undefined

  • Recrutement fin 2016, pour la première fois dans l’établissement, d’une assistante sociale à 50% puis à 100%, venant en complément des assistantes du CROUS dans le service de la vie étudiante. 
  • Création en 2017, avec le Fonds de solidarité et de développement des initiatives étudiantes (FSDIE), d’une commission d’aide d’urgence pour les étudiant.es en situation de grande précarité. Au total : 55 673 euros dépensés pour l’aide d’urgence dont ont bénéficié 130 étudiant.es (de la L2 au Doctorat). 
  • Maintien d’une politique d’exonération des frais d’inscription pour les étudiant.es en difficulté financière et refus des droits d’inscription différenciés pour les étudiant.es extra-communautaires. 
  • Mise en place d’une Epicerie solidaire en 2019 qui propose aux étudiant.es ayant de faibles ressources des produits alimentaires et d’hygiène à moindre coût. 
  • Ouverture d’un Service de santé universitaire (SSU) depuis la rentrée 2019, avec une activité de prescription (médecine générale, gynécologie, psychiatrie) et une amplification des actions de sensibilisation déjà existantes sur les campus. 
  • Signature en février 2020 d’une convention avec le Secours populaire pour venir en aide aux étudiant.es du point de vue matériel (accompagnement social, alimentation, équipement et vêtements) et pour lutter contre l’isolement de celles et ceux qui rencontrent ces difficultés. 
  • Instauration de la gratuité de l’ensemble des activités physiques et sportives (suppression des droits spécifiques de 20 euros appliqués auparavant). 

Il reste cependant beaucoup à faire, en lien étroit avec différents partenaires, pour améliorer la situation sociale des étudiant.es.  La liste AGIR propose pour le prochain mandat

  • De mettre en place un accompagnement à l’accès aux droits avec une information renforcée sur les aides et dispositifs auxquels les étudiant.es peuvent prétendre et avec une permanence sur tout le mois de septembre « Ouvre tes droits » qui sera un guichet unique donnant des informations de base CAF, CPAM, Caution Visale et accompagnant les étudiant.es dans l’ouverture en ligne de leurs droits. 
  • L’ouverture, sur le campus Porte des Alpes, d’une permanence du Students Welcome Desk afin de faciliter l’accès à ce dispositif en direction des étudiant.es internationaux/nales, les accompagner dans leurs démarches pour obtenir des aides sociales et trouver un logement.  
  • D’améliorer la prise en charge de la santé des étudiant.es en ouvrant de nouveaux locaux pour le Service de Santé Universitaire dans le cadre de la construction de nouveaux bâtiments sur le campus Porte des Alpes ; en déployant le service de santé (actuellement sur PDA uniquement) sur les deux principaux campus pour faciliter l’accès aux soins de tou.tes les étudiant.es ; en faisant le bilan des consultations et en engageant une montée en puissance du SSU avec l’offre d’autres spécialités médicales, dans les domaines où l’on sait que les étudiant.es se soignent mal. 
  • De prolonger le groupe de travail réunissant des représentant.es de l’Etat (préfecture), des collectivités territoriales (Métropole, Lyon, Bron), du CROUS, ainsi que des associations, des étudiant.es, des collègues et les services de l’université pour proposer des réponses concertées sur les enjeux de précarité étudiante à l’échelle locale. Une première réunion aura lieu en mars : l’Université prend le relai et élargit le périmètre du groupe de travail initialement proposé par la Métropole, en accord avec cette dernière. 
  • De travailler en concertation avec le CROUS et les collectivités territoriales sur la question du coût du loyer pour les étudiant.es (tarif des logements CROUS, encadrement des loyers…). 
  • De travailler des partenariats avec les collectivités locales et les associations d’entraide et de solidarité pour développer l’offre de logement social en direction des étudiant.es, les résidences intergénérationnelles, les colocations solidaires ou citoyennes. 
  • De continuer à intervenir auprès de notre tutelle, en lien avec le CROUS, pour obtenir des financements complémentaires en vue de la création de postes de psychologues et d’assistantes sociales en nombre suffisant pour assurer non seulement le premier accueil mais aussi le suivi régulier des étudiant.es qui en ont besoin.  
  • De négocier de nouveaux partenariats pour des réductions sur présentation de la carte étudiante afin de trouver de quoi acheter des objets/meubles pour se loger, s’habiller etc. 
  • D’ouvrir une nouvelle librairie coopérative sur le campus Porte des Alpes, qui vende des livres à un tarif réduit pour les étudiant.es. 
  • D’aider les étudiant.es à accéder à une alimentation de qualité en mettant en place de l’achat groupé d’alimentation de qualité et en augmentant l’offre de service de l’épicerie solidaire à plus de bénéficiaires.
  • De mettre en place des actions de sensibilisation et des coups de pouce pour gérer un budget serré avec un accompagnement par un.e conseiller.e en économie familiale étudiante. 

Retour à Bilan AGIR 2016-2020 : détail des actions

Retour à Orientations 2020-2024