Un nouvel élan pour la formation en langues

Une politique internationale ne peut se concevoir sans une politique de formation en langues, et l’équipe AGIR a fait de la place des langues dans nos formations une question centrale :

  • Développement du Parcours International MINERVE et forte augmentation du nombre d’inscrit.es sur la période (+35%), ainsi que du nombre de collègues invité.es chaque année (+47%).
  • Ouverture de la possibilité de suivre deux langues en licence, au lieu d’une seule initialement prévue dans l’accréditation, adossée à un évènement de promotion annuel et de découverte des langues :  la Journée Babel.
  • Développement du FLE, au cœur du dispositif CELC, qui comprend également des enseignements en anglais. Augmentation du nombre de cours enseignés en anglais, dans plusieurs composantes, et formations proposées pour les enseignant.es-chercheur.es.

Retour à Bilan AGIR 2016-2020 : détail des actions

La mobilité favorisée, l’accueil amélioré

L’Université Lumière Lyon 2 a toujours eu un dynamisme fort dans la mobilité étudiante, notamment sortante. Nous avons consolidé ce dynamisme, et avons priorisé un travail sur la mobilité entrante, avec divers dispositifs d’attractivité et d’accueil, qui ont porté leurs fruits :

  • Augmentation forte de la mobilité entrante d’échange (+14%) et du nombre d’étudiant.es internationaux/ales s’inscrivant dans nos diplômes (+55%), signe de l’attractivité de l’établissement.
  • Augmentation de la mobilité sortante Erasmus+ (+7%), alors même que les chiffres nationaux sont en baisse.
  • Augmentation des flux de mobilité dans le cadre de formations à l’international, en lien avec une hausse très importante du nombre d’étudiant.es en cotutelle (+34%).
  • Obtention d’un financement dans le cadre de l’appel Bienvenue en France, mise en place d’un centre d’accueil unique sur PDA, avec notamment un nouveau centre de tutorat pour étudiant.es internationaux/ales.
  • Mise en place de bourses d’établissement pour la rentrée 2020, pour soutenir les mobilités de stage et l’internationalisation des pôles de spécialité.
  • Accroissement des moyens pédagogiques alloués aux composantes, leur permettant pour la première fois d’ouvrir des groupes TD pour tenir compte des flux de mobilité entrante
  • Création de cours spécifiquement dédiés aux étudiant.es entrant.es en échange, ainsi que d’un programme de mobilité adapté intitulé CELC Lumière (Certificat d’Etudes de Langues et de Cultures), véritable vecteur d’attractivité.
    • Une implication forte pour l’accueil d’étudiant.es et de chercheur.es en exil

Parce que l’international ne se résume pas à la mobilité des étudiant.es et des collègues, mais implique aussi une vision de notre place dans le monde, l’établissement s’est engagé auprès de publics à l’étranger, de diverses manières :

  •  Engagement de l’établissement dans le programme PAUSE avec le recrutement de 7 chercheur.es et jeunes chercheur.es syrien.nes et turc.ques.
  • Participation au réseau MENS (Migrants dans l’Enseignement Supérieur) et développement d’un dispositif d’inscription dérogatoire des étudiant.es en exil, sans papiers ou dans d’autres situations d’extrême précarité administrative.
  • Création du DU Passerelle qui vise l’acquisition de compétences linguistiques, culturelles et méthodologiques relatives au niveau B2 avec pour visée la réinsertion d’étudiant.es réfugié.es et demandeurs/deuses d’asile dans un parcours d’étude.

Retour à Bilan AGIR 20Retour à Bilan AGIR 2016-2020 : détail des actions

La mise en place d’une stratégie raisonnée

Pour la première fois, l’établissement s’est doté d’une stratégie internationale transversale, approuvée par les instances et appliquée par la Direction des Relations Internationales. Cette stratégie a fait l’objet d’un bilan très détaillé, présenté en janvier 2020 à ces mêmes instances, et disponible sur le site de l’université. Ce bilan très positif a été rendu possible par une augmentation sans précédent des ressources humaines disponibles à la DRI, qui est passé de 16 à 25 agent.es sur la mandature, soit un renforcement de l’effectif de plus de 50%. Cela s’est traduit par :

  • Un quintuplement du budget de fonctionnement de la DRI (réalisé 2015 = €60k, accordé BI 2019 = €295k).
  • Passé d’un total de 400 accords en 2016 à presque 650 aujourd’hui. Rien qu’en 2018-2019, nous avons approuvé la signature de 200 accords, dont 26 nouvelles formations en partenariat international.
  • Création d’un Comité d’Instruction des Partenariats pour s’assurer de la cohérence des créations avec notre stratégie.
  • Fort accroissement du nombre de missions effectuées par les enseignant.es-chercheur.es et les personnels administratifs.
  • Participation au projet de création d’une université européenne, TruMotion.
  • Taux de réussite dans les projets financés de 66%, 10 projets seront déposés début 2020, chiffre sans précédent.
  • Fondation de l’Université Franco-Géorgienne, participation active à tous les réseaux pour augmenter la visibilité de l’établissement (évènements Campus France sur les 5 continents, NAFSA, EAIE, APAIE, délégations régionales, Entretiens Jacques Cartier, etc.).

Retour à Bilan AGIR 2016-2020 : détail des actions

Stratégie internationale

L’Université Lumière Lyon 2 a toujours eu des relations internationales fortes, mais elles étaient insuffisamment structurées et dynamiques. Les chercheur.es de Lyon 2 étaient connu.es, selon leur discipline, à l’IFPO de Beyrouth, à l’Université de São Paulo ou à l’Université Goethe à Francfort, par exemple, mais ces efforts restaient invisibles pour les partenaires que sont la Région, la Métropole, Campus France ou encore le réseau consulaire. En interne, les synergies entre formation et recherche étaient insuffisantes, et la DRI n’était pas en mesure de porter les ambitions légitimes des collègues. Quatre années plus tard, nous bénéficions d’une réelle visibilité de notre positionnement international, soutenons activement les projets des équipes pédagogiques et scientifiques et mettons en œuvre une stratégie partagée à l’échelle de l’établissement.

Cliquez sur le titre des rubriques pour accéder au détail des actions menées dans chaque domaine.

La mise en place d’une stratégie raisonnée

La mobilité favorisée, l’accueil amélioré

Un nouvel élan pour la formation en langues

Retour à Bilan AGIR 2016-2020 : détail des actions